Mesure de surface 3D pour la caractéris aplication ) la caractérisation du vieillissement chez la souris

français

3/12/2012 - 14:00 Mlle Estelle Duveau (Université de Grenoble) Grand Amphi de l'INRIA Rhône-Alpes, Montbonnot

Keywords :
  • reconstruction de surfaces
  • vision par ordinateur
  • analyse
L'analyse du comportement des petits animaux de laboratoire tels que rats et souris est fondamentale en recherche biologique. L'objectif de cette thèse est de faire des mesures anatomiques sur le squelette de souris à partir de vidéos et de démontrer la robustesse de ces mesures par une validation quantitative. Les principales difficultés viennent du sujet d'étude, la souris, qui, vu comme un objet géométrique, peut subir de grandes déformations très rapidement et des conditions expérimentales qui ne permettent pas d'obtenir des flux vidéos de même qualité que pour l'étude de l'humain.

Au vu de ces difficultés, nous nous concentrons tout d'abord dans le Chapitre 2 sur la mise en place d'une méthode de recalage de squelette à l'aide de marqueurs collés sur la peau de l'animal. On montre que les effets de couplage non-rigide entre peau et squelette peuvent être contre-carrés par une pondération de l'influence des différents marqueurs dans la cinématique inverse. Cela nous permet de justifier que, malgré ce couplage non rigide, des informations sur la peau de l'animal sont suffisantes pour recaler de manière précise et robuste les structures squelettiques. Nous développons pour cela une chaîne de traitement de données morphologiques qui nous permet de proposer un modèle générique d'animation du squelette des souris. La méthode de cinématique inverse pondérée est validée grâce à des vidéos radiographiques.

Ayant justifié de l'utilisation de points à la surface de la peau (l'enveloppe) pour recaler le squelette, nous proposons dans le Chapitre 3 un nouveau modèle de déformation de l'enveloppe. Ce modèle, appelé OQR (pour Oriented Quads Rigging, gréage de quadrilatères orientés), est une structure géométrique flexible possédant les bonnes propriétés de déformation de l'animation par cage. A l'instar des squelettes d'animation, elle permet d'avoir une paramétrisation haut-niveau de la morphologie et du mouvement. Nous montrons également comment, grâce à cette bonne déformation de l'enveloppe, nous pouvons utiliser les 
sommets du maillage déformé comme marqueurs pour la méthode de recalage du squelette du Chapitre 2.

Dans les chapitres 2 et 3, nous avons construit un modèle de souris qui permet d'animer en même temps l'enveloppe et le squelette. Ce modèle est paramétré par OQR. Nous proposons donc dans le Chapitre 4 une méthode d'extraction de ces paramètres à partir soit d'une séquence de maillage sans cohérence temporelle soir directement à partir d'images segmentées. Pour contraindre le problème, nous faisons l'apprentissage d'un espace réduit de configurations d'OQR vraisemblables.

President:

Mme Marie-Paule Cani (Directreur de Recherche - Grenoble INP)

Directors:

  • Mr Edmond Boyer (Directeur de Recherche - INRIA )
  • Mr Lionel Revéret (Chargé de Recherche - INRIA )

Raporteurs:

  • Mr Tami Boubekeur (Maître de Conférence - Télécom Paris Tech )
  • Mr Laurent Lucas (Professeur - IUT de Reims-Charlevillle )

Examinators:

  • Mme Marie-Paule Cani (Professeur - Grenoble INP )
  • Mme Saida Bouakaz (Professeur - Université C. Bernard Lyon 1 )