Quelques propriétés des processus max-stables: lois conditionnelles et mélange fort.

français

Seminar Probabilités & Statistique

21/02/2013 - 14:00 Clément Dombry (Université de Poitiers / Laboratoire de Mathématiques et Applications) Salle 1 - Tour IRMA

La théorie spatiale des extrêmes a connu de nombreux développements récents, notamment du fait de sa pertinence en sciences de l'environnement pour la  modélisation des phénomènes spatiaux de type extrême  (vagues de chaleur, fortes précipitations, crues ...) Les processus max-stables occupent une place centrale dans cette théorie, comme limites de maxima de champs aléatoires i.i.d. correctement renormalisés. Nous présentons dans cet exposé quelques résultats récents autour des propriétés des processus max-stables: la détermination des lois conditionnelles ainsi que des estimées de mélange fort.