Représentation et enregistrement de formes visuelles 3D à l'aide du Laplacien de graphe et du noyau de la chaleur

English

Spécialité : Image, Vision et Robotique

30/10/2012 - 10:00 Mr Avinash Sharma (INRIA) Grand Amphi de l'INRIA Rhône-Alpes, Montbonnot

Mots clé :
  • Vision par ordinateur
  • Formes visuelles
  • Noyau de la chaleur
  • Appariement dense
  • segmentation non supervisée
  • segmentation semi-supervisée.
Analyse de la forme 3D est un sujet de recherche extrêmement actif dans les deux l'infographie et vision par ordinateur. Dans la vision par ordinateur, l'acquisition de formes et de modélisation 3D sont généralement le résultat du traitement des données complexes et des méthodes d'analyse de données. Il existe de nombreuses situations concrètes où une forme visuelle est modélisé par un nuage de points observés avec une variété de capteurs 2D et 3D. Contrairement aux données graphiques, les données sensorielles ne sont pas, dans le cas général, uniformément répartie sur toute la surface des objets observés et ils sont souvent corrompus par le bruit du capteur, les valeurs aberrantes, les propriétés de surface (diffusion, spécularités, couleur, etc), l'auto occlusions, les conditions d'éclairage variables. Par ailleurs, le même objet que l'on observe par différents capteurs, à partir de points de vue légèrement différents, ou à des moments différents cas peuvent donner la répartition des points tout à fait différentes, des niveaux de bruit et, plus particulièrement, les différences topologiques, par exemple, la fusion des mains.

Dans cette thèse, nous présentons une représentation de multi-échelle des formes articulés et concevoir de nouvelles méthodes d'analyse de forme, en gardant à l'esprit les défis posés par les données de forme visuelle. En particulier, nous analysons en détail le cadre de diffusion de chaleur pour représentation multi-échelle de formes 3D et proposer des solutions pour la segmentation  et d'enregistrement en utilisant les méthodes spectrales graphique et divers algorithmes d'apprentissage automatique, à savoir, le modèle de mélange gaussien (GMM) et le Espérance-Maximisation (EM).

Nous présentons d'abord l'arrière-plan mathématique sur la géométrie différentielle et l'isomorphisme graphique suivie par l'introduction de la représentation  spectrale de formes 3D articulés. Ensuite, nous présentons une nouvelle méthode non supervisée pour la  segmentation de la forme 3D par l'analyse des vecteurs propres Laplacien de graphe. Nous décrivons ensuite une solution semi-supervisé pour la segmentation de forme basée sur un nouveau paradigme d'apprendre, d'aligner et de transférer. Ensuite, nous étendre la représentation de forme 3D à une configuration multi-échelle en décrivant le noyau de la chaleur cadre. Enfin, nous présentons une méthode d'appariement dense grâce à la représentation multi-échelle de la chaleur du noyau qui peut gérer les changements topologiques dans des formes visuelles et de conclure par une discussion détaillée et l'orientation future des travaux

Président:

Mme Stéfanie Hahmann (Professeur - Grenoble INP)

Directeurs:

  • Mr Radu Horaud (Directeru de Recherche - INRIA )

Raporteurs:

  • Mr Adrian Hilton (Professeur - University of Surrey )
  • Mr Bruno Levy (Professeur - INRIA Nancy )

Examinateurs:

  • Mr Edmond Boyer (Directeur de Recherche - INRIA )
  • Mr Michael Wand (Directeur de Recherche - MPI Saarbrücken )