Tourbillons quantiques dans les condensats de Bose-Einstein en rotation (1/2)

English

Séminaire Modèles et Algorithmes Déterministes: MODANT

13/04/2011 - 10:30 Mr Frédéric Chevy (ENS, Paris) Salle 1 - Tour IRMA

La physique quantique divise les particules en deux familles, les bosons et les fermions, en fonction de leurs propriétés collectives. En 1925, A. Einstein démontra que les bosons subissaient à basse température une transition de phase, appelée depuis condensation de Bose-Einstein, dans laquelle un nombre macroscopique de particules s'accumulent dans l'état fondamental du système. Le système obtenu est un fluide quantique régi à l'échelle macroscopique par les lois de la physique quantique. Une des conséquences les plus spectaculaires de la condensation de Bose-Einstein est son caractère superfluide se caractérisant par une disparition de la viscosité. Une autre preuve de condensation est l'existence de tourbillons quantiques apparaissant lorsque l'on tente de mettre en rotation le fluide.

Après une brève revue des techniques expérimentales utilisées pour atteindre la condensation de Bose-Einstein, je présenterai certaines expériences ayant permis l'observation et la caractérisation de tourbillons quantiques dans ces systèmes.