Modèles de mutation et division cellulaire

English

Séminaire Probabilités & Statistique

26/04/2012 - 14:00 Bernard Ycart (LJK / IPS) Salle 1 - Tour IRMA

La loi de Luria-Delbrück modélise les décomptes de cellules mutantes en cinétique cellulaire. Elle décrit les propriétés statistiques des nombres de mutants observés dans une culture cellulaire, quand le nombre de divisions est grand et la probabilité de mutation petite. Elle est la base de l'"analyse de fluctuation", qui consiste à estimer des taux de mutations dans les expériences  de croissance cellulaire, et est très largement utilisée en bactériologie et en cancérologie. Le modèle est basé sur des hypothèses très irréalistes sur les durées de vie des cellules : indépendance, distribution exponentielle, absence de mort. Nous examinerons les différentes hypothèses de modélisation et leurs conséquences statistiques.