Patrimoine informatique de Grenoble : mise en valeur pédagogique et rayonnement scientifique (ACONIT)

Funded by :Idex Université Grenoble Alpes - Volet Rayonnement social et culturel
Funding :
Period :2016-????
Status :In progress
Coordinator :Paule-Annick Davoine
Collaborators :Caroline Bazzoli



Contexte

Grenoble a été le principal berceau de l’informatique en France, et reste d’ailleurs un pôle national majeur du numérique. De ce fait, Grenoble héberge une des plus importantes collections patrimoniales nationales de ce domaine, mais cette collection est actuellement hébergée dans des locaux peu propices à sa visibilité. Le projet vise à contribuer à diffuser l’image forte d’une histoire de l’informatique française ancrée à Grenoble. Le projet proposé s’inscrit dans la collaboration entre trois partenaires :

  • L’association Aconit, d’une part, qui a pour mission la conservation et la mise en valeur du patrimoine matériel, intellectuel et des savoir-faire constitués au cours de l’évolution de l’informatique. Créée il y a plus de 30 ans, Aconit possède l'une des plus riches collections nationales dans le domaine de l'informatique et du monde numérique, avec plus de 2 000 machines et de nombreux documents et logiciels. Aconit a également une expérience dans le montage d’expositions itinérantes et dans l’organisation de sessions de formation, notamment en direction du public jeune.
  • L’université Grenoble Alpes et Grenoble INP, d’autre part, qui souhaitent développer la diffusion de la culture scientifique et technique dans le domaine de l’informatique et du monde numérique, en direction de différents publics (voir ci-après), à travers des actions de médiation et de diffusion de la connaissance. La collection d’Aconit et les compétences développées autour de cette collection sont un outil bien adapté à cet objectif.

A titre d’exemple, cette collaboration a donné lieu à la conception de scénographies réalisées par des étudiants la licence Sciences et Design de l’UGA et de l’Ecole Nationale d’Architecture de Grenoble en vue d’une exposition permanente d’objets de la collection Aconit dans le hall d’entrée du bâtiment IMAG

Néanmoins, Aconit ne dispose pas actuellement de locaux permettant la mise en valeur de sa collection et son exploitation pour des visites et des actions de médiation. Un préalable nécessaire est de fournir à cette collection un environnement approprié à ces usages. L’aménagement de locaux disponibles situés sur le domaine universitaire (bâtiment Ampère-E de l’INP) et l’installation d’au moins une partie de la collection dans ces locaux constitue une partie du projet proposé.

Objectifs

Les objectifs du projet peuvent se résumer comme suit.

  • Aspect scientifique: Outre sa fonction de diffusion de la connaissance, la collection est un objet d’étude et de recherche avec par exemple les actions suivantes : analyse du fonctionnement et des performances de machines anciennes ; restauration ou reconstruction de machines ; développement de simulateurs ou de machines virtuelles dédiées pour l’exécution et la conservation de logiciels anciens ; études historiques sur l'évolution des techniques et leur impact sociétal. Ces actions seront menées par des étudiants et doctorants, associant des compétences en informatique, histoire des sciences, sociologie des usages. La participation d'entreprises est également envisagée (voir plus loin).
  • Collaborations extérieures: Le projet proposé s'inscrit dans le cadre du musée de l'informatique et du numérique, porté par le CNAM (minf.cnam.fr), auquel Aconit est déjà étroitement associé. Ce projet vise à construire un musée décentralisé et partiellement virtuel de l'informatique et du monde numérique, mettant en réseau toutes les activités nationales dans ce domaine. La collection Aconit et son nouvel environnement serait donc un pôle très important de ce réseau. Outre le monde académique, les entreprises sont de plus en plus sensibles à la nécessité de la conservation du patrimoine scientifique et technique, comme en en témoignent par exemple les initiatives de la Fédération des équipes Bull-Atos, HP ou d'IBM, avec qui l’association ACONIT est en contact. Il est par ailleurs prévu de poursuivre la collaboration avec d'autres musées de l'informatique à l'étranger, sous forme notamment d'échanges et d’actions communes.
  • Médiation vers le grand public: Le monde devient numérique et les outils informatiques sont omniprésents. Néanmoins, si le grand public est généralement familier avec ces outils, il l'est beaucoup moins avec leurs principes de fonctionnement et leurs bases scientifiques. Pour maîtriser, et non subir, la numérisation du monde, il faut développer la culture scientifique et technique dans ces domaines. L'ouverture de la collection Aconit, dans son nouvel environnement, ainsi que les actions de valorisation associées, doivent contribuer à cet objectif. Au delà du simple déplacement des objets, il s’agit de développer un projet muséographique global, évolutif et pérenne.
  • Médiation vers un jeune public: De nombreuses initiatives visent maintenant à promouvoir l'acquisition de compétences informatiques chez les jeunes, à différents niveaux du système éducatif. Citons par exemple :
    • aux niveaux du primaire et du collège : introduction prévue de notions d’informatique à l’école ; programme Class’Code de formation de formateurs pour un public de 8 à 14 ans, sous l’égide de la Société Informatique de France ; initiatives diverses comme les Coding Goûters.
    • au niveau du lycée : programme ISN (Informatique et Sciences Numériques), introduit en option en terminale et appelé à se développer.